10 Initiatives en faveur d'une mode plus en harmonie [...] 2/2

Les progrès scientifiques et technologiques au service d’une mode plus respectueuse de son écosystème, biomatériaux et produits multicycles, procédés de transformation naturels et autant de bonnes nouvelles pour la planète (mode), dont voici la deuxième partie de ma sélection :

  • De la nature dans les teintures : Colore ton monde, association fondée en 2011, Whole ? studio de création, ou encore Teinture Sauvage, pour ne citer qu’eux, sont des organismes portés sur la teinture textile végétale, et donc naturelle, alternative non nuisible pour la planète que présentent les teintures chimiques. Votre peau vous dira également merci, car certains colorants chimiques provoquent également des irritations, voire allergies cutanées.

  • Du fil de couture soluble pour un recyclage plus aisé : l’entreprise belge Resortecs, fondée en 2017, aide les entreprises dans leur transition écologique, notamment par l’emploi d’un fil qui, une fois chauffé, se dissout pour faciliter le tri et recyclage des différents composants d’un vêtement. La firme a également développé des rivets, ainsi qu’un four accueillant une plus grande capacité pour une meilleure industrialisation du processus de démontage de vêtements cousus avec leurs fils.

  • De l’échange de vêtement pour une garde-robe gratuite : Greendy Pact est un « dressing collaboratif » situé à Lille, permettant d’échanger vêtements et accessoires pour femmes et enfants de 0 à 6 ans. Avec un fonctionnement d’affiliation par abonnement mensuel, annuel ou à la pièce, si l’on ne désire pas s’engager, chacun est libre de renouveler ses vêtements autant de fois que désiré, tout en s’assurant d’offrir mille et une autres vies à ceux dont on se déleste.

  • Des vêtements qui s’adaptent à nos variations de poids : Le vêtement de demain sera assurément vivant, capable de se régénérer et ainsi réparer les usures telles que les trous, ou s’adapter aux changements de notre morphologie. Différents instituts de recherche ont en effet mis au point des textiles à base d’algues, se « rechargeant » grâce à la photosynthèse. Et biodégradable. Avec des propriétés également curatives, car l’oxygène généré par le textile favoriserait la régénération de la cicatrisation pour les personnes ayant subi brûlures et greffes de peau.

  • Des articles à renvoyer pour économiser (et recycler) : Ateliers Unes, Hopaal, Panafrica, 1083 comptent parmi les marques qui ont inclus dans leur démarche le principe de consigne, qui permet au consommateur de se voir par exemple rembourser une partie de son achat lorsqu’il renvoie le produit qu’il considère en fin de vie, afin d’assurer une circularité d’autant plus forte entre production et consommation, pour réduire le gaspillage textile et favoriser le recyclage, servant à la formation de nouvelles pièces. Il s’agit d’ailleurs de plus en plus de penser le produit en commençant par la fin de son cycle de vie, tant dans les matières et techniques employées que la façon de le récolter.

Commentaires (0)

Vous devez vous connecter pour envoyer un nouveau commentaire.

Saventy Percent est propulsé par la plate-forme de places de marché Sharetribe.

Voulez-vous créer votre propre place de marché en ligne, comme Saventy Percent ? Découvrez-en plus.