Pourquoi certaines matières détruisent notre écosystème

L’heure est grave ! Une fois n’est pas coutume, c’est un sujet plus sensible que j’aborde aujourd’hui. Car il est nécessaire, primordial, urgent de lever le voile, toutefois déjà maintes fois soulevé ces derniers mois, voire années, sur l’ampleur des dégâts causés par l’emploi de certaines matières. Et si la phase de déni semble commencer à se dissiper pour l’ensemble de l’humanité, les actions encourageants un changement plus radical et conséquent de procédés et de production sont encore bien maigres, au regard de l’ensemble de l’industrie textile.
Pour rappel, 4% de l’eau potable disponible dans le monde sert à la confection vestimentaire, avec une addition plus salée que la Mer Morte de 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis chaque année par l’ensemble du cycle de vie des vêtements. Soit l’équivalent d’un banc de 800000 baleines bleues, animal contemporain le plus lourd que nous connaissions. Les chiffres sont affolants, mais percutants.

Suite et article en entier sur les slides.

Références et liens :

Je vous invite à lire le rapport de l’ADEME sur « Le revers de mon look », au sein duquel j’ai puisé quelques infos, avec des slides ludiques et instructives, sans être moralisatrices :
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/le-revers-de-mon-look.pdf

Pour tout savoir ou presque sur le coton biologique :
http://www.mars-elle.com/cest-quoi-le-coton-biologique-mars-elle/

Pour découvrir l’atelier Sumbiosis :
https://atelier-sumbiosis.com/

Commentaires (0)

Vous devez vous connecter pour envoyer un nouveau commentaire.

Saventy Percent est propulsé par la plate-forme de places de marché Sharetribe.

Voulez-vous créer votre propre place de marché en ligne, comme Saventy Percent ? Découvrez-en plus.